C Comme… Celui qui ne Voulait pas Grandir ! {Abécédaire}

Aujourd’hui, je participe au troisième volet du projet d’abécédaire de Coralie du blog C’était Comment Avant. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez aller faire un petit tour par ! J’avoue avoir un peu triché avec cette lettre C qui ne m’inspirait pas plus que ça ! Mais je souhaitais revenir sur les relations entre BidouBoy et ses tétines et sur ses difficultés à grandir…

BidouBoy a donc 4 ans et demi est en moyenne section. C’est un petit garçon assez indépendant, plutôt bien intégré à l’école, vif d’esprit, plein (trop plein ?) d’énergie et d’humour. Mais c’est également un petit garçon qui aime se laisser vivre et qui a des difficultés à s’autonomiser et à accepter de grandir. L’épisode des tétines n’est en fait qu’une petite partie émergée de cet immense iceberg…

Pour ceux et celles qui n’auraient pas suivi ce magnifique échec sur les réseaux, je vais revenir un peu en arrière. Mon garçon est donc accro à ses tétines. Il a même du mal à les lâcher en journée. A l’école, cela ne pose pas de souci mais il la récupère pour un shoot de succion à peine est-il avec moi. Cela fait donc quelques mois que nous essayons de le préparer à la séparation, mais nous voulons que cela vienne de lui. Nous ne souhaitons pas lui forcer la main. Nous espérions donc qu’il les laisse sous le sapin cette année et nous en parlions régulièrement mais sans grande conviction

Alors, quand un soir, il me dit « Maman, je veux mettre mes tétines à la poubelle ! », je reste bouche bée. C’est un soir où je suis solo mais je ne vais pas reculer, alors, je lui dis « OK ! ». Par sécurité, nous les jetons dans la poubelle de la salle de bains qui est vide. Puis, il va se coucher ! Alors, super fière (et comme toute bonne blogueuse qui se respecte), je me précipite pour vanter cet exploit sur les réseaux. Mais, quand on vous dit qu’il y a la vie Instagram, puis celle derrière le filtre, on ne vous ment pas… Car finalement, après une heure de pleurs, j’ai craqué et lui ai rendu ses tétines…


Et depuis ?

Et bien, depuis, c’est pire (1 pas en avant, 3 en arrière !). Il y a des moments où il dit qu’il va les laisser sous le sapin pour que le Père Noël les donne à des bébés qui en ont vraiment besoin. Puis, il y a d’autres moments où il me dit très clairement qu’il veut rester un bébé. L’un des problèmes qui me pousse à insister un peu est qu’il a de gros problèmes d’eczéma et de rougeurs autour de la bouche (merci le nez qui coule et le froid) et je sais clairement que l’arrêt de la tétine permettrait de les diminuer.

Mais cette relation fusionnelle avec ses tétines n’est finalement qu’un petit reflet de ses difficultés à grandir. En effet, s’il est capable de s’habiller et se déshabiller seul, il refuse souvent catégoriquement ne serait-ce que d’essayer. Depuis quelques semaines, il refuse aussi de prendre le biberon avec son père et préfère m’attendre 1 ou 2 heures pour déjeuner. Car oui, il prend toujours le biberon avec moi. Alors, pour l’instant, on essaie de l’encourager à grandir, sans le forcer, tout en profitant de ces moments privilégiés mais c’est parfois très frustrant quand on sait qu’à l’école il est hyper autonome

On sent, en plus, que l’on est à un tournant. D’une part, car il parle souvent de cette histoire de tétine et on devine que cela le travaille. D’autre part, car nous sommes persuadés que ses colères et son caractère à fleur de peau du moment sont liés à ça ! À cette ambivalence des sentiments, bataillé entre l’envie de devenir un grand garçon, de grandir et la peur de ne plus être le bébé de ses parents. C’est le petit dernier de la famille, et il y a de grandes chances qu’il le reste définitivement.

Alors est-ce son caractère ou est-ce qu’inconsciemment, nous aussi nous avons un peu peur de le laisser grandir ?

Je ne veux pas comparer, mais quand on a eu le modèle inverse auparavant (à savoir qu’il faut freiner les velléités d’indépendance de sa grande sœur),  c’est encore plus perturbant

Et par chez vous, ils sont plutôt crampons ou indépendants ? A vouloir grandir trop vite ou à profiter à fond des bras de Papa et Maman ?

Bonne journée

Virginie

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 commentaires sur « C Comme… Celui qui ne Voulait pas Grandir ! {Abécédaire} »

  1. C’est surement diffcile pour lui de grandir et pour vous de le laisser grandir aussi parce que c’est le dernier, même si tout cela est probablement inconscient.
    Il y a aussi une histoire de garçons filles j’en suis persuadée sur l’autonomie (pikobebe est encore petit pour me le prouver mais j’ai eu bcp de temoignages dans ce sens…et il se laisse clairement vivre par rapport à ses soeurs au meme age)
    Pour la sucette on avait bcp discuté avant, on avait fixé une echeance (en la sentant prête) pour ses 4 ans. C’est la fee des sucettes qui est venue (j’ai un article surle blog). Il y a eu deux endormissement un peu difficile et on en a plus parlé. Apres a la maison la sucette etait strictement réservée pour les moments de sommeil (et parfois devant la tele).
    Peur etre pouvez vous commencez par lui demander de ne plus la prendre en journée ? (j’ai le meme pb pour le pouce avec ma deuxieme qui ne veut pas lz lacher et c de pire en pire…)

    Bon courage dans cet accompagnement qui nous remet toujours en question dans notre role de parent.

    1. Oui, sans faire de différence Fille – Garçon, je crois que cela joue dans beaucoup de cas… On essaie qu’il l’ai le moins possible en journée. Ou alors dans une phase de repos (sur le canapé ou dans le lit), mais c’est super compliqué… je le retrouve toujours avec une tétine à la bouche (il doit avoir une cachette secrète ce n’est pas possible autrement !)…

      Et j’ai l’impression que plus on en parle et plus s’en séparer 5 mn est compliqué. Bref, pas évident de trouver le juste milieu pour encourager sans forcer !

      Bon courage avec ta fille aussi alors…

      Bises

      Virginie

  2. Lucas aussi est entre deux : très autonome pour certaines choses et à vouloir déjà être un adulte (oui, oui, il nous le dit souvent 😉 ), il garde certaines habitudes de bébé qu’il n’est pas prêt de lâcher… Il boit toujours au biberon par exemple (ça me rassure de voir que le tien aussi !) et on n’arrive pas à lui faire boire son chocolat dans un bol (pourtant, il sait très bien faire !). Je pense que cette période entre 3/4 ans, où l’enfant cesse vraiment d’être un bébé, est difficile pour eux. Accepter de grandir n’est pas toujours facile. Personnellement, je lui laisse le temps : il veut garder son biberon, je le lui laisse, je sais qu’il arrêtera lorsqu’il sera prêt (ou quand il verra sa petite sœur passer au bol…).

    Concernant la tétine, c’est vrai que c’est embêtant et je ne peux pas trop te conseiller, le mien n’en ayant jamais eue. Tu auras peut-être une belle surprise à Noël… Mais s’il la prend même dans la journée, c’est que cela doit l’apaiser ; après des journées bien remplies à l’école, elle doit lui permettre de se poser et se calmer. Je ne connais pas ton fils, mais il a l’air d’en avoir encore besoin pour l’instant. Tu as essayé de limiter le temps où il la prend, de la réserver aux temps de repos par exemple ?

    Passe une belle journée !

    Laurène

    1. Ici, il nous dit clairement qu’il préfère rester un bébé… Tu veux que je te rassure encore plus ? Ma fille de 7 ans boit encore un biberon le matin… Mais je préfère ça, qu’elle ne parte le ventre vide !

      On essaie de limiter aux temps de repos et à la nuit, mais c’est très compliqué, il arrive toujours à en trouver une dès que l’on a le dos tourné…

      Je préfère aussi que cela vienne de lui mais ses problèmes d’eczema sont vraiment casse pieds… Je croise fort les doigts pour Noël et merci pour ton retour d’expérience et ton message !

      Bonne nuit

      Virginie

  3. Fripouille a été particulièrement crampon et ceci dès la naissance! Il a été aussi accro non pas à la tétine mais à la tétée!! Je pense que Petite Marmotte va suivre un autre chemin mais peut on vraiment y faire quelques chose? Pas sur!! 😉
    Belle journée à toi
    Bisous

    1. Bon, les problèmes d’accro au sein, ce n’est pas simple non plus… Nous avions ramé avec ma fille pour la passer au biberon à l’époque… Mon fils cela avait été plus simple… Non, je ne crois pas que l’on maitrise tout effectivement ! Allez, je croise les doigts pour Noël !

      Bisous

      Virginie

  4. J’ai l’impression que ton fils a parfaitement compris ce qui se tramait avec l’arrêt de la tétine : l’adieu définitif au monde des bébés. Peut-être a-t-il peur de te « perdre » en devenant un « grand ». Si tu sens que cela devient angoissant pour lui, peut-être qu’une séance avec un thérapeute lui ferait du bien ? J’en connais pour qui cela a été radical. C’était pour des pipis au lit mais c’est le même principe. Il faut débloquer là où ça coince et parfois une aide extérieure est plus salutaire que tous les encouragements émanant de la proche famille.

    De mon côté, je n’en suis pas encore au stade de l’arrêt de la tétine avec ma Louloutte mais j’ai déjà acheté le livre « Tchoupi arrête la tétine » en prévision 😉

    Très bonne journée à toi
    Bises
    Cécilia

    1. Nous avons quelques livres sur le sujet mais il refusait catégoriquement de les lire jusqu’à il y a peu… Comme quoi, il y a un peu de mieux. Oui, je pense clairement qu’il a du mal à passer le cap mais je pense aussi qu’il est en plein dedans. Alors, restons patients et voyons dans quel sens cela évolue.

      Merci pour ton retour…

      Virginie

  5. Notre fille a le même âge, cet été, on a réussi à abandonner complètement la tétine alors qu’elle était complètement accro (à sa demande, avec beaucoup de patience et de diplomatie), ça a duré plus d’un mois, elle mettait beaucoup de temps à s’endormir, et à la rentrée, elle faisait crise sur crise à cause de la fatigue accumulée. Du coup, la tétine (car il n’y en a plus qu’une seule et on l’appelle la tétine de secours), c’est dans la chambre uniquement. Elle la prend pour s’endormir (et on lui retire dès qu’elle dort) et pour se réveiller (une dizaine de minutes), il arrive aussi qu’elle s’éclipse dans sa chambre pour la prendre quand elle a des coups de fatigue. Ce n’est pas l’idéal, mais c’est un bon compromis pour le moment. Quand elle la prend trop, elle se rend compte qu’elle a mal aux dents maintenant, alors on lui explique qu’il va falloir la prendre de moins en moins parce que ses dents de grande sont en train de pousser derrière ses dents de petite.

    1. Je pense que c’est un bon compromis… Que l’on essaie de mettre en place ici, mais cela n’est pas évident. Les nuits sont compliquées, elles l’ont toujours été. Alors rajouter la suppression de la tétine en plus, je ne suis pas non plus sûre que cela aiderait. Oui, à un moment donné, c’est surtout une question de santé ! Bon courage à toi et à ta fille du coup…

      Virginie

  6. La question classique : et toi, es-tu réellement prête à le voir grandir ? Par exemple, je sais que j’ai du mal à laisser grandir Chichi. A 6 ans 1/2, je le pousse beaucoup moins que je ne l’ai fait avec les aînés. J’attends qu’il décide tout de lui même. J’ai attendu qu’il ne veuille plus que je le porte pour arrêter de le porter à la sortie de l’école … Vers ses 4 ans je crois. Je l’habille toujours le matin pourtant il sait le faire. Et quand au judo, il me dit « laisse moi maman, je me rhabille seul », je ne peux pas m’empêcher de lui dire « Tu es sûre, tu ne veux pas que je t’aide ? »
    Le petit frère de la BFF de ma fille va avoir 7 ans et il a toujours sa tétine. Il est complètement accro. J’ai un voisin qui l’a lâché à 11 ans. Il la prenait en cachette quand il était chez lui.
    Chupa a eu beaucoup de mal à arrêter de sucer son pouce … et le biberon, on lui a retiré de force à son 8ème anniversaire. Elle dit elle-même que si elle pouvait elle le prendrait encore car c’était trop bon le lait dedans. Depuis elle ne boit plus de lait car elle n’a jamais accroché au bol ou à la tasse (ses frères non plus d’ailleurs)
    Bref, je n’ai pas vraiment de conseils à te donner. En général on attend que l’enfant soit prêt, sans le brusquer (et Chichi va parfois trop vite pour moi lol)

    1. Comme tu me rassures… Chipette, 7 ans, boit encore un biberon. Mais c’est ça ou elle part le ventre quasi vide… Je pense effectivement être plus « aux petits soins » avec mon fils… Moins le temps car le deuxième, effet petit dernier, les circonstances de sa venue au monde ?? Tout ça doit jouer c’est sûr.

      Ma fille est comme Chichi, à bousculer mes certitudes, à vouloir grandir vite, trop vite sur certains points… mais ce n’est pas forcément plus mal ! Elle me fait grandir aussi.

      Bref, j’espère que nous seront bientôt prêts tous les 2 alors !

      Virginie

  7. Ici, j’ai ôté un peu violemment la sucette à ma fille… j’ai un peu honte. J’avoue que j’étais un peu désemparée et qu’elle me découpait une sucette tous les 2 ou 3 jours. Quand un soir juste avant de la coucher j’ai trouvé la sucette bien entamée et dangereuse, à une heure ou on ne pouvait pas trouver de rechange… j’ai dis stop!!! Elle l’a mal vécu mais on était rentré dans un cercle sans fin entre découpage et promesse d’arrêter pour Noel. J’avoue que j’ai sauté sur cette occasion pour la retirer. Elle a été très angoissée mais c’est vite passé. En revanche c’est à cette période là qu’elle a commencé à se ronger les ongles. Du coup je me dis que c’est probablement de ma faute… Bref,j’ai grave merdé mais si çà peu te rassurer, elle a arrété de se ronger les ongles et n’a pas eu encore besoin de séance de psy concernant l’arrêt brutal de la tétine à 3 ans un peu passé.
    Pour le dernier, encore une histoire de découpage mais à un peu plus de 2 ans et pour un premier accident sur la tétine et surtout pleine de culpabilité de l’histoire de la grande soeur. Je suis allée direct lui en acheter une nouvelle. Mais c’est sans compter sur mon fils qui n’en a JAMAIS voulu une autre… même identique à la sienne!!! Il a maintenu son refus et en un jour et une nuit la sucette a été oubliée !!!!!

    Courage pour ce cap difficile! Reste l’espoir du Père Noël! Si je peux me permettre de te conseiller l’utilisation de la PNP qui je crois comporte l’option « arrêt de la sucette »… si c’est le Père Noël qui demande çà a toujours plus de poids!!!! Je te laisse le lien 😉 : https://www.portablenorthpole.com/fr/home

    Nat

    1. Cela fait 2 ans que l’on fait la vidéo avec l’arrêt de la tétine 😉 sans grand succès… Peut-être que cette année, cela serait plus efficace. Tu n’as pas à culpabiliser, on fait comme on le peut à un moment donné !

      C’est fou l’histoire de ton dernier tout de même !
      Allez, je croise toujours les doigts pour Noël !

      Virginie

  8. Mon Alphonse est de la même trempe que ton garçon, alors qu’Ernestine ressemble davantage à ta fille 🙂 Ici aussi, l’autonomie n’est pas sa priorité (même s’il commence à en demander un peu…). Je n’insiste pas. S’il veut arrêter la tétine (qu’il ne prend que pour dormir) à 6 ans, ça sera 6 ans. Tant que ça n’a pas d’impact sur l’école, quelle importance ?

    1. Oui, on est plutôt d’accord sur le fond… cela n’engage en rien en dehors… Mais ce qui me pousse à insister ce sont ses problèmes d’eczema principalement !
      A chacun son caractère, ça c’est sur…

      Bonne soirée

      Virginie

  9. Ici l’épisode tétine c’est plutôt bien passé avec les deux. La grande les a jeté d’elle-même à la poubelle un beau soir et on lui a dit que pour le coup elle pourrait choisir un cadeau (J’avoue que j’en avais deux ou trois de secours au cas où). Elle a chouiné un peu et finalement c’est passé. Pour sa soeur, elle mordillait tellement ses tétines qu’elle l’a déchirée et du coup je lui ai dit qu’il n’y en avait pas d’autre (ok j’ai menti car comme pour sa grande soeur, j’en avais de secours). Malgré ça on sent des fois même encore à 5 et 7 ans qu’elles restent un peu crampons pour te dire tout à l’heure au dîner, ma petite dernière m’a demandé de l’aider à finir son assiette en lui donnant la cuillère…
    Courage, un jour il sera prêt !!! Bisous

    1. Il y a toujours un sujet sur lequel ils ont du mal à grandir. Mais, pour les tétines, c’est chouette tout de même que cela se soit passé comme ça… Je croise encore les doigts pour Noël…
      Merci pour ton retour

      Bises
      Virginie

  10. Ici les garçons sont plutôt cocooning alors que ma fille fait sa vie toute seule ♡ j’ai senti cette différence dès la naissance.
    Mais il faut savoir laisser à chacun son temps 😀
    Quand tu as parlé de l’épisode de la tétine j’ai beaucoup pensé à toi.
    Peu de temps après Pilou1 a décidé de se débarrasser de la sienne. Il n’avait jamais essayé avant. Et là pouf ! Il était prêt. Il vient d’avoir 7 ans…

  11. Ohlala j’aurai pu écrire tout pareil pour mon 4 ans et 3 mois concernant l’autonomie et la « peur » de grandir… Par contre c’est mon aîné et pas le petit dernier (son frère à 9 mois) mais il est vrai qu’il a eu une naissance particulière! Et je suis perdue sur l’attitude à adopter avec lui… J’ai envie de lui ouvrir mes bras et de lui dire qu’il pourra y rester autant qu’il le souhaite et qu’il restera toujours mon bébé mais j’ai aussi envie de l’amener à sortir de sa zone de confort, à oser, à se dépasser et je pense aussi que l’expérience aide à prendre confiance au moins autant que l’amour inconditionnel de ses parents!

    Pour la tétine, il était accro vraiment! La laisser dans son lit en journée était parfois un vrai défi (on a commencé à le mettre en place à ses 4 ans)… Je l’ai emmené chez la dentiste qui lui a expliqué l’effet de la tétine sur ses dents et elle avait convenu avec lui qui l’a donnerai à St Nicolas (la version belge du Père Noël) le 6 décembre dernier. Son papa lui en a beaucoup parlé ses dernières semaines… Comme ton fils, il avait des rougeurs et des boutons avec la tétine et le froid! Raisonnablement c’était le moment d’arrêter et il le savait mais il avait aussi très peur de faire « sans » surtout pour dormir (le sommeil un autre sujet compliqué mais qui je pense est lié), il était fatigué parce qu’il y pensait et avait du mal à s’endormir, il faisait des crises parce qu’il n’était pas bien avec l’idée de l’abandonner bref moi j’avais depuis longtemps décidé de lui laisser tant qu’il le voulait tellement je le sentais en détresse! Puis finalement, le 5 décembre, il nous a dit qu’il ne voulait pas la donner à St Nicolas mais qu’il voulait bien ne plus la prendre et qu’on la mette tout en haut d’une armoire (pour le côté moins définitif j’imagine!). Et bien, même si je n’y croyais guère, force est de constater que son papa avait raison d’insister! Depuis le 6 décembre, il a arrêté la tétine et ne l’a pas réclamée! Même lorsqu’il a de gros chagrins ou des cauchemars… Par contre il aime toujours « faire le bébé » comme il dit, refuse de s’habiller seul, boit toujours deux biberons par jour etc. A voir pour la suite!

    Belle journée à toi,
    Diyid

    1. Mais c’est déjà une Super avancée ! Le tien parait faire le bébé pour ne peut être pas laisser trop de place au petit frère ! Bravo à lui en tout cas… j’espère que le mien passera le cap rapidement ????????…

      Merci pour ton témoignage

      Virginie

  12. C’est pas facile cette période et Tess est encore trop petite pour que je puisse t’aider avec notre expérience. Tess a eu un moment accro à la tétine et à force, on a réussi à faire en sorte qu’elles ne restent que dans le lit. Il y en a eu des pleurs… Mais elle s’y est faite. Mais comme tu le dis, le comportement de ton fils va sûrement plus loin qu’une histoire de tétine! Mon frère à mis du temps aussi pour ce décider à grandir à l’époque. Et puis finalement, c’est arrivé du jour au lendemain! Bon courage 🙂

    1. Merci pour ton message malgré tout… effectivement, je pense que cela viendra en temps voulu mais quand lui, l’aura décidé… pas Avant !

      Bises

      Virginie

  13. J’avoue que ne n’est pas facile… Je me répète mais j’appréhende la période où il nous faudra nous aussi accompagner Charlie dans sa vie sans tétine.

    1. Non, Ce n’est pas simple de l’encourager sans pour autant le forcer ! Tout est toujours une question de dosage et d’équilibre ! Et si cela se trouve, cela se fera sans heurt chez vous.

      Bises

      Virginie

  14. Oh comme je me suis retrouvée dans ton article. Surtout pour la tétine! Soel etait completement accro à ses tetines et depuis bientot deux ans nous avions presque tout essayé pour qu’il accepte d’arreter. J’avais d’ailleurs rédigé un article à ce sujet. En sortant de l’école c’était la première chose à laquelle il pensait. Puis dernierement on m’a proposé de tester le machouyou. J’ai accepté sans vraiment y croire. J’ai survendu le produit à Soel dans l’espoir qu’il accroche et abandonne la tetine. Le premier soir il était super fier d’avoir recu son petit truc et a accepté de le mettre pendant l’histoire puis il a fini par me dire je n’aime pas trop je suis obligé de le mettre. J’ai donc négocié en lui proposant de ne pas le prendre mais de ne pas prendre la tetine non plus et par miracle il a accepté. J’étais choquée. A partir de ce jour nous avons accepté qu’il la prenne en journée mais plus la nuit. Et petit a petit nous avons tenté de diminuer la prise la journée. Jusqu’a ce que sans se rendre compte il tienne plus d’une journée sans. Le soir il me l’a alors demandé et je lui ai repondu qu’il avait tenu presque 48 h et qu’il pouvait a present arreter. Que s’il acceptait on pourrait feter ca en lui achetant le cadeau de son choix. Voila ca doit faire 4 jours qu’il a arreté, il ne l’a pas du tout reclamé. Je suis presque choquée. Je ne pensais pas que ce jour arriverait et que cela ce passera aussi bien parce qu’il était vraiment accro. Bref tout ce pavé pour te dire que parfois un changement tient à pas grand chose. Quoi qu’il arrive vous trouverez la solution. Et puis c’est vrai que c’est fort agreable d’etre encore le tout petit de sa maman   Je le comprends

    1. Désolée pour le délai de réponse. Mais les microbes et la fatigue ne nous épargnent pas trop par ici… Merci pour ton témoignage qui me rassure beaucoup. J’espère que mon loulou prendra le même chemin ! Aujourd’hui, il ne l’a pas eu de la journée et ne l’a réclamée qu’une seule fois ! On croise les doigts !

      Bon week-end !

      Virginie

  15. Ici il est encore à fond papa et maman mais bon il n’a que 20 mois aussi 🙂
    je pense que ton loulou la laissera de lui-même quand il sera prêt ! Ce n’est pas simple car c’est un peu comme laisser une part d’enfance derrière soi ! Je me rappelle que petite j’ai eu du mal à laisser le biberon et le doudou !
    C’est déjà un grand pas ce qu’il a fait !
    Je t’embrasse

    1. Ma grande boit encore le biberon à 7 ans !! C’est grave docteur ? oui, on sent que cela l’angoisse beaucoup… Alors, je vais lâcher un peu et on verra ce que ça donne !
      Bisous

  16. J’ai beaucoup aimé ton article qui m’a rappelé des souvenirs… J’ai eu le même problème avec mon fils qui était complètement accro à la tétine. Il avait des problèmes de peau et ça devenait complètement ingérable. Mais l’histoire se termine bien. En vacances, juste avant de rentrer, nous avons laissé l’ensemble de ses tétines sur une place de jeux. Nous avons bien sûr fait tout cela avec lui et avec son accord, mais nous ne lui avons pas laissé le choix. Nous nous attendions à quelques nuits difficiles… Et bien pas du tout! Il n’a plus jamais réclamé une tétine, ça reste un mystère pour moi. Ce qui m’avait convaincue, c’était un psychologue dans une émission télévisée. Sa théorie: jamais il n’avait eu une consultation pour un enfant traumatisé d’avoir été privé de tétine. Et son autre conseil: si vous êtes prêts à aller jusqu’au bout, l’enfant le sentira.

    1. Je pense que tu as raison… Le problème c’est que, si je suis personnellement prête à aller jusqu’au bout, ce n’est pas le cas du Papa… En tout cas, ton histoire me rassure et me confirme que le jour où nous serons tous prêts, cela se passera en douceur. Merci pour ton témoignage.
      Virginie

Vous avez aimé (ou pas) ? Dites le moi... Un petit mot fait toujours plaisir !