Les Regarder Grandir… Et Profiter !

Il y a quelques temps, je regardais mes enfants jouer ensemble (presque) tranquillement… Et j’ai eu comme une révélation. D’un coup, ils avaient grandi, ils avaient mûri, il n’y avait plus de bébé à la maison ! J’ai alors pris conscience de la chance que j’avais eu de les voir grandir, devenir petit à petit plus autonomes, plus indépendants.

Les Regarder Grandir et Profiter - Billet Humeur - Enfants qui grandissent - Autonomie - Indépendance - Retrouver du temps pour soi - Maman sur le fil


Mon Grand Garçon

Car en ce moment, ils changent à une vitesse folle. BidouBoy a bien encore encore quelques hésitations à grandir, mais pourtant, il est bien un grand garçon, un vrai avec un caractère qui s’affirme de plus en plus. Pas toujours en douceur, mais au moins, il commence à mettre sa timidité de côté et à s’imposer.

Il essaie de suivre le rythme de sa sœur et scolairement, il avance un peu trop vite à mon goût. Lui qui n’a quasi jamais dessiné, se met à écrire partout, il commence à lire, il compte, tout le temps, et reconnait les chiffres jusqu’à 49, il additionne et soustrait… Bref, je n’ai même pas eu le temps de le voir apprendre tout ça ! A tel point que le sujet a été évoqué avec sa maitresse. Cela fera surement l’objet d’un billet futur…

J’admire le courage dont il fait preuve pour braver son manque de confiance, sa timidité et pour s’affirmer de plus en plus, s’intégrer, plutôt en douceur à l’école et tout en force à la maison… J’admire ses discussions, son humour, ses blagues, j’admire son répondant autant qu’il m’agace…

Avec ce petit bonhomme, nous sommes clairement à un tournant, que l’on a d’ailleurs du mal à négocier, une vraie zone de turbulences, mais j’espère qu’on réussira à en sortir plus forts et plus unis, tous les 4 !

Les Regarder Grandir et Profiter - Billet Humeur - Enfants qui grandissent - Autonomie - Indépendance - Retrouver du temps pour soi - Maman sur le fil


Ma Jeune Fille

Et ne parlons pas de ma Chipette, mon premier bébé, celle qui m’a fait devenir mère, celle qui m’a mise devant toutes mes contradictions, mes doutes, mes angoisses, qui a dû supporter mon burn-out et a su me pardonner de ne pas avoir pu répondre présente au début de sa vie

Ce petit être qui, hier encore, était dans mon ventre, et qui aujourd’hui, a déjà 7 ans et a tout d’une jeune fille. Une jeune fille avec des idées bien arrêtées, une énergie folle, une vivacité d’esprit, et une soif d’apprendre jamais assouvie. Une jeune fille qui voudrait déjà voler de ses propres ailes et qui est en énorme demande d’autonomie malgré des angoisses encore bien présentes…

Une jeune fille qui de plus en plus nous demande d’aller prendre un bain tranquille, d’aller jouer seule dans sa chambre, qui connait aussi ses première déceptions amicales à l’école et se pose toujours autant de questions existentielles.

J’admire sa capacité à gérer et canaliser ses angoisses pour avancer toujours plus loin , toujours plus vite, sans jamais regarder en arrière, toujours devant… Je rêve qu’elle garde cette confiance en elle, cette énergie sans borne, cette envie d’avancer et de vivre ses envies et ses rêves quoi qu’il arrive, cette indépendance vis-à-vis des diktats de la société, vis-à-vis du regard des autres !

Les Regarder Grandir et Profiter - Billet Humeur - Enfants qui grandissent - Autonomie - Indépendance - Retrouver du temps pour soi - Maman sur le fil


Se Rendre Compte de la Chance que j’ai Eu

En pensant à tout cela, je continuais à les regarder et j’ai réalisé que cela faisais 7 ans que je me consacrais à eux. C’était un choix, au départ imposé par un burn-out et des problèmes de santé mais à l’arrivée, un choix complétement assumé.

Je ne cache pas qu’aujourd’hui ce quotidien, cette routine me pèse un peu et que j’aimerais avoir des projets en dehors de la maison et des enfants (même si le blog et la préparation du CRPE m’aident).

Puis, je vois de plus en plus se rapprocher cette optique de reprise, et je regarde alors mes enfants d’un autre œil et je savoure de nouveau la chance de les voir grandir au quotidien…

Ce billet a un peu dérivé mais, je crois que cette perspective de reprendre le boulot me rend nostalgique de ces moments que j’ai eu l’immense chance de connaitre à leurs côtés, ces mêmes moments qui, il y a encore quelques jours, me pesaient affreusement…

Mes enfants ne sont plus des bébés, ils grandissent jour après jour et bien trop vite, alors je vais apprécier comme il se doit ces derniers mois à leurs côtés car quoi que le concours donne, la reprise d’un boulot sera obligatoire à la rentrée… Et de les voir si grandis, si indépendants, me permettra d’y retourner plus facilement. Je pense que c’est le bon moment… Pour tout le monde !

Finalement, réaliser tout cela va me permettre de savourer un quotidien qui, hier encore, me pesait…

Prenez votre temps mes amours, savourez, vous avez toute la vie devant vous !


Et vous, il y a des périodes où, d’un seul coup, vous réalisez que tout a changé ? Que naturellement une page se tourne ?

Belle journée.

Virginie

Rendez-vous sur Hellocoton !


Via ce billet, je participe à l’abécédaire de Coralie du blog C’était Comment Avant (pour en savoir plus, c’est par …). Il s’agit donc du G comme Grandir


Les Regarder Grandir et Profiter - Billet Humeur - Enfants qui grandissent - Autonomie - Indépendance - Retrouver du temps pour soi - Maman sur le fil

Si cela vous plait, vous pouvez épingler cette image sur Pinterest (et vous abonner, si le cœur vous en dit !).

48 commentaires sur « Les Regarder Grandir… Et Profiter ! »

  1. Je reconnais bien la mes propres contradictions: oui, certains jours ce don de soi est tres pesant, car nous avons besoin je crois (en tout cas moi, et toi apparemment) d’exister aussi en dehors de nos enfants). Mais souvent et la plupart du temps, il y a ce sentiment très réconfortant d’en avoir profité à fond, d’avoir su saisir l’importance de ces moments! Concernant ton fils, j’imagine que la maîtresse se pose la question d’un passage anticipé. Bon courage pour prendre la bonne decision 😉

    1. Merci pour ton retour… oui, je crois que l’ambivalence est indissociable de notre rôle de maman… Pour mon fils, le sujet a été évoqué, mais nous sommes sur la même longueur d’ondes pour l’instant… On observe, on reste attentifs, on fera un bilan à la fin de l’année mais pour l’instant, on considère que c’est trop tôt…

      Bises
      Virginie

  2. Quelle chance tu as eu de pouvoir profiter d’eux pendant ces 7 années. Ils grandissent tellement vite. J’ai l’impression que ma fille est née hier et elle a déjà mois..
    Je trouve que le plus beau c’est de les voir s’affirmer avec le temps. Que tu reprennes ou pas le travail, tu peux te dire que tu auras profité d’eux à fond. Bises

    1. Oui, j’ai eu énormément de chance… Et même si, clairement, parfois, c’est extrêmement pesant, je n’échangerais ma place pour rien au monde !

      Bises
      Virginie

  3. Avec la naissance de notre quatrième, on s’est replongé dans les photos des trois premiers… Et là on se rend compte effectivement le chemin parcouru !! Je trouve ça chouette de voir ces évolutions, mais il ne faut pas non plus qu’elles arrivent trop vite !!

    1. Oui, il est parfois compliqué de suivre de le rythme et de profiter d’eux quand ils sont un peu trop pressés !
      J’avoue que quand je retrouve des photos de ma fille bébé, cela me fait toujours très bizarre de la voir ensuite !

      Bises
      Virginie

  4. Comme je te comprends, mon fils va avoir un an et la page du petit bébé se tourne. Je souhaite me consacrer le plus possible à mes enfants jusqu’à son entrée à l’école et ensuite, ce sera peut-être la même reconversion que la tienne, affaire à suivre ! D’ailleurs, comment prépares-tu le CRPE (CNED, forprof ou seule)?

    1. Un parcours qui serait alors un peu similaire au mieux… Je me prépare seule avec des manuels achetés sur Amazon (majoritairement les Hatier)… De mon côté, les maths ne me posent pas trop de souci (je suis ingénieure de formation, mais je rame un peu sur le français et la partie théorique de la didactique ! On verra bien.

      Bises
      Virginie

    1. Oui, quand cela se fait naturellement, c’est finalement assez beau à voir ! Pour être honnête, je ne suis pas une adepte de la phase bébé… j’ai besoin d’interactions, et si ce n’est pas tous les jours faciles (genre aujourd’hui par exemple), c’est quand même bien chouette !

      Profite, profite.

      Bises
      Virginie

    1. Oui, cela n’a pas été un long fleuve tranquille, j’ai parfois regretté ce choix, mais à l’arrivée, je m’aperçois que c’est une chance extraordinaire !
      Bises
      Virginie

  5. Toujours cette ambivalence parentale, quand ils sont trop présents on étouffe, mais dès qu’ils s’éloignent trop ils nous manquent…Quoi qu’on fasse je pense que c’est un sentiment qu’on ne peut pas éviter, reprise du travail ou pas, alors, je trouve ça chouette que vous ayiez finalement tous en même temps cette dynamique vers l’avant, comme si vous vous coordonniez dans la fin d’une ère et bientôt le début d’une prochaine.

    1. Oui, tu as bien résumé… On regarde tous en avant, et je pense que c’est le bon moment pour tout le monde…

      Bises
      Virginie

  6. J’aime beaucoup ta façon de voir les choses, de prendre du recul ! C’est un gros changement que se profile pour vous avec la reprise du boulot mais tu as raison de profiter au maximun de ces instants 🙂

    1. Oui, je suis dans une phase de transition avec pas mal de petits bilans internes et personnels, et cela fait du bien finalement !
      Merci pour ton gentil mot.

      Bises
      Virginie

  7. Un billet plein d’émotions ! C’est à la fois une fierté de les voir grandir et en même temps une petite angoisse. En tout cas pour moi, car les voir grandir me rappelle que le temps passe très vite… Je suis moi aussi partagée entre l’envie de m’epanouir autrement que dans la maternité et en même temps, j’ai tellement besoin d’eux ! Sois confiante en l’avenir…une chose après l’autre. Je t’embrasse !

    1. Je te retourne le conseil Chloé.. Un jour après l’autre, un pas devant l’autre. Profite d’eux, je te confirme que cela passe à une vitesse folle. Hier encore, j’avais mon bébé dans les bras, j’ai tourné la tête et hop, j’ai une jeune fille de 7 ans et un grand bonhomme de 4 ans…
      Bises
      Virginie

  8. L’ambivalence parentale …. je crois que depuis que je parcoure la blogosphere, ce mot à pris tout son sens . Ils en ont de la chance tes loulous d’avoir une maman aussi présente et pleine d’imagination pour occuper leurs esprits et temps libre .

  9. Cette prise de recul est plutôt agréable. Tu as la nostalgie de les voir grandir mais la joie d’avoir pu en profiter. Tess et 48h par semaine chez la nounou autant te dire que je n’en profite pas autant que toi mais je savoure quand même chacun de ces moments. Et à chaque fois que je la retrouve après un petit séjour d’une nuit ou plus sur l’extérieur, j’ai l’impression qu’elle a grandi bien plus qu’avec nous 🙂

    1. Je pense toutefois que moins on les voit et plus on en profite… je passe beaucoup de temps avec eux, mais je me suis aperçue que je ne passais pas tant de temps que ça en vraiment qualitatif !
      Par contre, comme toi, dès qu’ils passent deux jours chez leur papy ou ailleurs, j’ai l’impression qu’ils prennent un mois d’un coup !

      Bises
      Virginie

  10. J’ai beaucoup aimé ton billet Virginie. On te sent tellement fière dans tes mots… je ne dirais pas nostalgique parce qu’il faut tjs un élément déclencheur qui nous fait soudain réaliser certaine chose chez nos enfants… on ouvre les yeux et on les lève vers eux.
    Je t’embrasse

  11. Comme toi, je suis dans une période où je me dis que quoiqu’il advienne, il est temps que je retourne travailler en dehors de la maison (pour le bien de tous).
    Par contre, là où je ne te rejoins pas, c’est qu’à mes yeux, Chichi, bientôt 7 ans, est encore petit. Certes, je vois bien qu’il a grandi, qu’il n’est plus ce petit de 2 ans 1/2 que je laissais en pleurs à l’école, qu’il est bien dans ses baskets et en demande d’autonomie, mais parce que j’ai des plus grands, je le vois comme un petit.
    Tu verras qu’au fil des ans ta Chipette va encore beaucoup évoluer et changer et tu te diras que finalement elle n’était encore qu’une toute petite fille à 7 ans.
    Mes aînés n’ont pas beaucoup profité de moi de 0 à 7 ans (pour T-Biscuit) puis ils ont profité les 7 années suivantes, même si je ne suis pas une mère qui se dévoue corps & âme pour ses enfants (et qui ne propose pas ou peu de sorties/activités). Chichi va peut-être devoir apprendre à se passer de moi à l’âge où son frère a quitté la garderie du soir, du mercredi et des vacances.

    1. Je ne doute absolument pas que dans 3 ans, je dirais qu’ils étaient effectivement encore tout petits… Mais, je sens tout de même une page se tourner, ce ne sont plus des bébés… Ma fille est de plus en plus autonome… Il y en aura plein d’autres mais un cap a été passé ! Effectivement, tes enfants ont pu profiter de toi différemment !
      Bises
      Virginie

  12. Oui, moi aussi je me rends compte que les miens grandissent. Ils auront 5 ans cet été… incroyable. ils sont en ce moment encore très maman, toujours collés mais même si des fois c’est pesant de ne pas pouvoir aller quelque part seule, je tente d’en profiter au maximum car je sais que ces moments ne vont pas durer.

    1. Oui, je confirme, cela ne dure pas… Et cela passe vite ! Alors, même si c’est pesant, profite à fond, comme ça, pas de regret plus tard !

      Virginie

  13. Je t’avouerai que je suis en plein dedans et là je savoure de pouvoir les emmener à l’école et les récupérer à la sortie pour leur éviter la garderie. Même que de temps en temps elles me demandent d’aller à la garderie lol
    Ma dernière fait encore un peu son bébé surtout le matin pour s’habiller mais j’avoue que je profite encore de ces moments car elle est déjà bien autonome. Tout est allé si vite pendant que je travaillais que je n’ai rien vu passer…j’ai confié mes filles à la nounou à 3 mois 1/2 et vlà seulement que j’en profite un peu, ma grande va sur 8 ans mars….

    1. Je comprends tout à fait que tu aies envie de rattraper tout ça… Profites-en à fond, cela passe à une vitesse folle… 8 ans en septembre ici et cela me donne le tournis.
      Bises
      Virginie

  14. Tu as raison d’avoir savouré ces années passées avec eux, avec des hauts et des bas certes mais avec une maman dévouée à ses enfants ! C’est normal que ça que ça te rende nostalgique mais la reprise d’une activité sera une autre étape et tu découvriras tes enfants autrement.
    J’espère que ton petit va mieux.

    1. Merci pour ton message… les deux derniers jours ont été sport mais il va enfin mieux (contrairement à moi !)… Oui, je vais les découvrir autrement à la rentrée… Et eux, vous changer de regard sur moi aussi !
      Bises
      Virginie

  15. Que tu as raison.
    Profites-en, regarde-les, admire-les !!!
    Ici je prends souvent conscience de leur « évolution » lorsqu’ils me racontent chacun leur journée. Petit moment privilégié avant de faire dodo <3 Les phrases qui se construisent, qui s'allongent, qui s'étoffent ! J'aime ce moment 😉

    1. C’est l’un de mes moments préférés également… Quand ils me racontent les petits et grands évènements de leur journée loin de moi !

      Bises
      Virginie

  16. J’arrive après la bataille mais c un très joli billet
    Je t’admire pour avoir pris le temps de les voir grandir et surtout de les accompagner. Parce que si ils en sont là aujourd’hui c’est aussi grâce à toi et à ce que tu leur apporte au quotidien
    Des bisous

    1. Tu es adorable ! Cela me touche beaucoup ce que tu me dis… Ce n’est pas tous les jours faciles mais on avance, doucement mais surement !

      Bisous
      Virginie

  17. Bravo à toi d’avoir pris le temps de regardé tes enfants grandir et d’en avoir profiter..
    Continue d’en profiter à fond, même si à la rentrée le quotidien sera différent
    La vie passe trop vite profitons à fond de nos loulous.
    <3

Vous avez aimé (ou pas) ? Dites le moi... Un petit mot fait toujours plaisir !