Ma fille, ou l’histoire d’un faux départ…

Aujourd’hui, je vais vous parler de ma fille, de ce qu’elle est, de son caractère parfois très « attachiant » et de notre relation un peu spéciale.

ma-fille-3

En effet, je l’ai déjà évoqué dans un précédent billet, mais le début de notre vie à 3 a été parasité par une sorte de burn-out à ma reprise de travail. J’ai ainsi été très peu présente entre les 1 an et les 2 ans de ma fille environ. J’ai longtemps eu avec elle une relation très compliquée. À cette époque, elle devait ressentir ma fragilité et devait comprendre que je ne pouvais pas être son pilier. Elle m’a beaucoup rejetée. Dès que PapaSurLeFil était là, elle poussait des hurlements pour être dans ses bras à lui et pas dans les miens (un truc à vous arracher vos tripes de toute jeune maman).

J’étais à la maison mais elle continuait à aller chez la nounou tous les jours et toute la journée. Elle pleurait d’ailleurs plus souvent pour en partir que pour y aller. Elle était, à côté de ça, une petite fille assez facile à vivre, qui a toujours très bien dormi la nuit, qui était assez calme, à qui il n’y a avait pas besoin d’expliquer dix fois les choses pour qu’elle comprenne. Elle faisait peu de bêtises mais avait un grand besoin d’être accompagnée, elle avait du mal à jouer toute seule (encore aujourd’hui d’ailleurs), à quitter les bras et dormait peu la journée.

Elle avait un caractère très (trop ?) prudent. A posteriori, c’est à se demander si elle ne m’épargnait pas les désagréments d’un bébé car elle sentait que je n’étais pas forcément capable de les supporter à ce moment-là.

Mais, à l’âge de 4-5 ans (sûrement en lien avec la crise des 18 mois – 2 ans de son frère), son caractère s’est réellement affirmé, elle est passée d’une petite fille extrêmement prudente à une petite casse-cou. Nous avons vécu une année extrêmement difficile avec 2 mini ados à la maison, remplie de cris, de crises et de pleurs.

ma-fille-2

Aujourd’hui, et malgré, grâce ou à cause de ce faux départ, Chipette est une petite fille magnifique (oui, je sais, je suis complétement partiale), hyper attachante mais pleine de contradictions.

C’est une petite fille à fleur de peau qui, à 6 ans, peine toujours à gérer ses frustrations et ses émotions. Elle se contient beaucoup à l’extérieur mais a tendance à exploser à peine la porte de la maison passée.

C’est une petite fille éprise de justice, pour qui les règles sont indispensables. Elle ne comprend pas que l’on puisse ne pas les respecter, que l’on puisse être méchant gratuitement, que l’on puisse mentir, ce qui peut parfois la mettre en décalage avec les enfants de son âge.

C’est une petite fille qui nous oblige à nous remettre en question en tant que parents tous les jours. Elle a un besoin intense d’explications sur le pourquoi des interdictions, des punitions éventuelles. Nous devons être exemplaires ou elle ne se gênera pas pour nous mettre devant nos contradictions.

C’est une petite fille tolérante, gentille et généreuse. Elle a un côté « Justicière » et a tendance à prendre le parti de ceux qui se font embêter à l’école et à les défendre.

C’est une petite fille très indépendante qui préférera s’isoler plutôt que de se laisser imposer quelque chose dont elle n’a pas envie. Elle est pourtant hyper sociable et a même un grand besoin de sociabilisation. A l’inverse, il y a des moments où elle a un besoin vital de calme, d’isolement et de rester cocooner à la maison.

C’est une petite fille angoissée, qui a besoin d’être préparée à toute éventualité, qui n’aime pas l’imprévu. Elle a besoin qu’on lui explique et réexplique, elle a besoin de tout comprendre et de tout maitriser pour juguler ses peurs.

C’est une petite fille peu timide qui va facilement vers les gens. Pourtant, elle a constamment besoin d’être rassurée, elle se met une pression folle pour tout et pour rien. Elle a la hantise de l’échec et est en compétition pour tout et avec tout le monde. C’est son côté le plus épuisant d’ailleurs.

ma-fille-5

C’est une petite fille qui a besoin d’être stimulée en terme d’apprentissages. Elle est contente d’être en vacances mais finit par « s’éteindre » si elle n’est pas en contact avec de nouvelles connaissances. Elle a tendance à apprendre par défi et par palier. En effet, quand elle l’a décidé mais pas avant, on a l’impression qu’elle se donne le défi de réussir et ce, coûte que coûte. Elle ne lâchera pas avant d’avoir réussi mais s’en désintéressera aussitôt après (cela a été le cas pour apprendre à compter jusqu’à 100, faire du vélo sans roulette, apprendre à lire). Elle est assez cyclique, elle s’enflamme aussi vite pour une activité ou un sujet qu’elle ne s’en lasse quand elle a l’impression d’avoir fait le tour de la question.

C’est une petite chipie pleine d’humour, qui a souvent le sourire. Elle est pleine de vie, elle a envie de faire, d’expérimenter beaucoup de choses, il faut parfois la canaliser et la freiner.

C’est une petite fille à l’apparence très calme et capable de rester concentrée sur une activité très longtemps tant que cela lui plait mais qui a du mal à rester en place en dehors de ça (à table, pendant un spectacle, etc…). Elle a besoin d’interactivité et a du mal à rester passive.

C’est une petite fille très créative malgré 2 parents très terre à terre, rationnels, scientifiques et ingénieurs. Elle a une passion et un talent inné (bon, en même temps, je ne suis sûrement pas neutre) pour le dessin. Elle aime aussi la musique et parait assez douée au piano.

ma-fille-1

Cette petite fille, qui a été la seule enfant et la seule petit-enfant de 4 paires de grands-parents pendant presque 3 ans, est devenue une petite princesse exigeante et impatiente. Elle a énormément de mal à partager que ce soit son temps, l’attention des autres ou tout simplement ses jouets.

Je ne sais pas si j’essaie de palier cette « non-année » avec elle, mais aujourd’hui notre relation est très fusionnelle. Nous avons du mal à nous séparer, que ce soit pour aller chez les grands-parents ou même rester avec PapaSurLeFil parfois. Les câlins, l’histoire du soir, les jeux, c’est le plus souvent moi. Je suis hyper protectrice envers elle (bon, avec mon fils aussi).

Nous partageons notre passion pour les jeux de société, les activités créatives et notre complicité grandit de jour en jour. Notre relation peut aussi être explosive, deux caractères si proches, si sensibles et si volcaniques, cela ne peut faire que des étincelles. Je crois que nous ne sommes pas faites pour les longs fleuves tranquilles.

En résumé, Chipette est un peu une mini moi, pleine de sensibilité, d’humour et de doutes… Une magnifique princesse exigeante et même si j’ai beaucoup de regrets et de culpabilité quant au début de notre relation, je ne changerais pour rien au monde celle que j’ai aujourd’hui avec elle.

Je crois que cet article est un peu décousu mais je pense qu’il correspond finalement assez bien à la relation que j’ai avec ma fille.

ma-fille-4

Tu n’es pas la fille que j’imaginais, tu me ressembles parfois un peu trop, notre relation est souvent explosive mais c’est cette petite fille là que j’aime aussi fort qu’un tyrannosaure, et pas une autre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur « Ma fille, ou l’histoire d’un faux départ… »

Vous avez aimé (ou pas) ? Dites le moi... Un petit mot fait toujours plaisir !