Peut-on Aimer Autant Chacun de ses Enfants ? (Et un peu de mon Fils…)

En continuant la présentation de ma famille, j’en suis immanquablement venue à mon fils et là, tout en écrivant ce billet, cette question, polémique j’en conviens, s’est faite de plus en plus présente. Je me suis rendu compte que j’avais beaucoup plus de mal à parler de mon fils que de ma fille. Au départ, je me suis dit : ″C’est parce qu’il est plus jeune, la relation est moins établie, etc…″. Mais j’ai gardé mon fils à la maison depuis qu’il est né, j’ai du passer plus de temps avec lui qu’avec ma fille et pourtant, j’ai plus de mal à le comprendre, à le cerner, à anticiper ses réactions, à avoir des moments d’activités et de complicité avec lui. J’en suis alors arrivée à réellement me poser cette question : Est-il possible d’aimer autant chacun de ses enfants ?

bidouboy-charmeur-2

Avant son arrivée, je n’avais pas d’interrogation sur le fait de l’aimer autant que ma fille tant cela me paraissait évident. Ma véritable inquiétude concernait une éventuelle rechute face à ce petit bout de chou (si vous voulez en savoir plus, je vous invite à lire le billet que j’ai écrit sur mon burn-out suite à la naissance de ma fille). J’ai échappé à cette rechute, et ce, malgré son arrivée épique parmi nous avec un accouchement catastrophique (j’aurais peut-être le courage de revenir là-dessus un jour).

Par contre, je m’étais toujours juré de ne pas faire de différences entre mes enfants (encore un principe à la c.. qui vole en éclat à peine vous avez votre premier enfant !)… Je me suis vite rendu compte que je ne pourrais jamais les aimer de la même manière. Je ne doute aucunement de l’amour inconditionnel que je porte à l’un ou à l’autre, je suis prête à tout pour les protéger, pour les rendre heureux, je ne supporte pas de les voir tristes ni l’un, ni l’autre, je suis prête à sauter à la gorge du moindre gosse portant la main sur les miens (bon, j’essaie un tant soit peu de me contrôler !).

Mais, avec BidouBoy, se sont très vite présentées des difficultés que nous n’avions pas connues avec sa sœur (nuits compliquées, encore aujourd’hui d’ailleurs, coliques, fatigue accumulée importante,…). Puis, un caractère qui s’affirme, une personnalité que je peine encore aujourd’hui à cerner et apprivoiser. Là où j’ai des facilités à apaiser sa sœur tant elle me ressemble, je galère à juguler ses peurs, angoisses ou colères. C’est un petit garçon qui s’occupe bien plus facilement tout seul, il n’aime pas trop le dessin, les activités créatives ou les jeux de société et j’ai plus de mal à trouver des activités à partager avec lui.

Et pourtant, c’est un petit garçon plein de qualités, de vie et hyper attachant. C’est un petit homme qui voudrait parfois se faire plus gros que le bœuf plus grand que sa sœur, à tel point, que parfois, il oublie, et nous fait oublier, qu’il n’a pas encore 4 ans. Puis, tout à coup, ce petit homme vient nous réclamer doudou et tétine, vient se nicher dans le creux de notre épaule, et nous rappelle alors qu’il n’est encore qu’un tout petit bonhomme qui a le droit de temps en temps de redevenir un bébé, notre bébé…

Il ressemble fortement à son papa de qui il est de plus en plus proche. Il a notamment une capacité à s’extasier de tout que j’admire et que j’envie. C’est un vrai clown, constamment à faire le pitre (en recherchant des photos de lui, je me suis aperçue que sur 80 % d’entre elles, il fait la grimace ou l’imbécile). Il va se servir de cet humour quelles que soient les circonstances, pour nous faire oublier que nous sommes fâchés, tristes ou fatigués,… Tout le temps en fait…

Il s’exprime très bien et est souvent dans l’excès. Il a un débit de paroles et de questions à épuiser le plus patient et le plus cultivé des experts !

Un brin provocateur, il teste les limites et notre patience quasi en permanence. C’est un petit être plein d’énergie, qui a tendance à foncer tête baissée sans se poser de questions. S’il s’impose de manière plutôt bruyante à la maison, il a tendance à vouloir se faire oublier à l’extérieur. Sa maîtresse dit de lui qu’il est effacé, plutôt calme et posé.

C’est un petit garçon qui a grandit dans un environnement majoritairement féminin (une sœur, pleins de tatas, une cousine de quasi son âge, et une en fabrication) et qui, à l’école, a tendance à ne jouer qu’avec les filles. Le côté parfois un peu brut ou bagarreur des garçons ne lui convient pas.

C’est un charmeur, foncièrement gentil et généreux, jamais avare de compliments ou de sourires…

Finalement, mes enfants sont complètement différents l’un de l’autre. Je ne peux donc tout simplement pas tisser la même relation avec l’un et avec l’autre. Ce sont des êtres uniques, à part entière, avec leur personnalité propre. J’essaie au jour de jour de moins les comparer, c’est compliqué mais finalement, ils sont tellement à l’opposé l’un de l’autre que cela se fait naturellement.

bidouboy-ce-grand-bonhomme-1

Alors oui, je t’aime mon petit bonhomme, du plus profond de mon cœur et je serais prête à tout pour te protéger et te rendre heureux. J’aime nos discussions animées malgré ton jeune âge, j’aime ta vision de la vie déjà si positive et si vraie, j’aime nos moments de câlins et de délires avant la sieste, j’aime nos trajets entre la maison et l’école, j’aime t’entendre jouer pendant des heures et t’inventer des histoires avec tes personnages, tes Pokémons, tes Playmobils. J’aime ta gentillesse envers les autres, ton sourire quasi contant et ta capacité à t’extasier de tout.

Mais, non, je ne t’aime pas autant que ta sœur, je ne t’aime pas plus, ni moins d’ailleurs, je t’aime tout simplement différemment. Car tu es toi, cet être si unique, qui nous réapprend tous les jours ce que c’est d’être parents. Continue à nous faire rire et sourire tous les jours mais aussi à nous épuiser et nous rendre dingues parfois, car c’est ça qui fait que tu es toi, mon BidouBoy !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s